Sonomètre : à quoi sert cet appareil de mesure?

Sonomètre : à quoi sert cet appareil de mesure?

Dans les grandes villes, dans les locaux d’entreprises, dans nos habitations, le bruit est devenu un fléau qui peut avoir de sérieuses répercussions sur notre santé. Troubles auditifs, cardiovasculaires, stress, sommeil difficile, les liens entre dégradation de la qualité de vie et le bruit sont désormais prouvés. Ce sont des raisons suffisantes pour se préoccuper des niveaux sonores qui nous entourent. Avant d’y apporter des solutions, la première action à mener est tout simplement de mesurer l’intensité du son.

Le son c’est quoi?

D’un point de vue purement physique, le son est considéré comme une vibration mécanique se propageant sous forme d’ondes. Dans l’air, cette vibration est capable d’engendrer une déformation élastique de ce fluide (l’air est considéré comme un fluide à l’état gazeux).

Un sonomètre ne mesure pas précisément cette vibration, en réalité, c’est un instrument qui mesure la pression acoustique intimement lié à cette onde. En effet, il existe un lien physique complexe entre l’onde sonore et la pression acoustique.

Fonctionnement d’un sonomètre

C’est un appareil équipé d’un microphone (appelé aussi un transducteur), capable de détecter les variations de pressions acoustiques qu’il détecte et de les transformer en signal électrique.

Ce signal électrique est ensuite traité par des filtres de fréquences pour en retirer une valeur efficace qui est intégrée sur une durée d’analyse. Pour information, les infrasons sont des signaux à basse fréquence, et les ultrasons des signaux à haute fréquence.

Selon l’intensité de ce signal, l’instrument pourra alors déterminer le volume sonore et l’exprimer en décibels.

Une fois compris ce mécanisme, il est aisé de comprendre que la qualité du transducteur et la durée d’analyse du son sont des éléments essentiels à l’obtention d’un résultat fiable.

On notera qu’il existe deux classes de sonomètres :

  • Classe 1 : les plus sensibles
  • Classe 2 : les moins précis

Il est à savoir également que quand l’utilisation d’un sonomètre est impossible ou déconseillé, on utilisera un dosimètre de bruit, qui est capable d’enregistrer pour un travailleur en particulier la « dose » de bruit qu’il reçoit sur une durée.

Utilité d’un sonomètre

Maintenant que l’on a compris comment fonctionnait cet appareil, il est intéressant de savoir à quoi il va être utile.

Comme brièvement abordé plus haut, l’intensité sonore et les troubles sur l’être humain sont clairement établis par de nombreuses études. Le sonomètre trouvera donc toute son importance pour la mesure du son.

C’est donc un instrument utilisé pour étudier la pollution sonore dans les grandes villes afin de quantifier le niveau de nuisance et d’éventuellement apporter des solutions pour le trafic routier, aérien ou ferroviaire.

On s’en sert également en acoustique architecture pour déterminer la bonne répartition des niveaux sonores dans une habitation ou un bâtiment. On peut ainsi éventuellement trouver des solutions pour limiter les effets néfastes du bruit sur les occupants.

Il peut aussi servir à mesurer le son lors de concerts, de festivités ou de regroupements afin de faire en sorte que sa valeur ne dépasse pas les normes.

Et bien-sûr, il est indispensable pour l’étude de l’exposition au bruit des travailleurs dans le bâtiment, dans l’industrie et dans d’autres secteurs où l’on utilise des machines bruyantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *