Télémètres laser : fonctionnalités
Télémètres laser : fonctionnalités

Télémètres laser de chantier : fonctionnalités

Si vous ne faites pas parti du monde du bâtiment, peu de chances que vous connaissiez précisément toutes les fonctionnalités d’un télémètre laser. Néanmoins, rien que le nom de l’appareil doit vous aiguiller sur au moins une de ses fonctions majeures, mesurer une distance. Mais les télémètres laser disposent de nombreuses autres fonctions qui peuvent s’avérer bien utiles, et pas que dans la construction.

Mode de fonctionnement :

Le principe physique de cet outil est relativement simple. Il détermine le délai entre le moment où le rayon laser est envoyé et le moment où le rayon revient à l’appareil. De là, le télémètre en déduit mathématiquement une distance.

Il est important de comprendre que toutes ces fonctions ne seront pas présentent sur l’ensemble des télémètres. Plus il y aura de fonctions et plus vous devrez monter en gamme.

Mesurer une distance :

C’est la première fonction de cet appareil, la raison principale pour laquelle on l’achète. Il faut bien admettre que c’est plus pratique et rapide que le mètre ruban.

Mesurer une superficie :

Tout le monde sait ce qu’est une superficie, il s’agit de la surface qu’occupe un objet au sol. On peut entendre par objet tout et n’importe quoi, un bâtiment, une voiture ou une pièce de monnaie … pour obtenir une superficie on applique une formule mathématique qui dépendra de la forme du dit objet.

La majorité des télémètres laser ont implémenté cette formule. Pour faire un exemple simple, la superficie d’une pièce rectangulaire se calcule en multipliant la longueur de la pièce par sa largeur. Et bien avec un télémètre, vous mesurez ces deux données et l’appareil fait le calcul avec précision.

Mesurer un volume :

Le principe est le même que pour quantifier une superficie. Pour reprendre l’exemple simple dont on vient de parler, on rajoute cette fois un paramètre, la hauteur de la pièce. En effet, un volume s’obtient en multipliant la longueur, la largeur et la hauteur ensemble.

Une fois la mesure de ces trois dimensions effectuée, l’outil appliquera cette multiplication et vous indiquera le volume de la pièce. Avouez quand même que c’est plus simple que relever les mesures, les noter et faire le calcul ensuite, d’autant qu’il n’est pas rare de se tromper.

Fonction Pythagore :

Beaucoup de télémètres laser sont équipés d’une quatrième fonction intéressante et qui dépanne, la fonction Pythagore.

Souvenez-vous de vos cours de géométrie, le théorème de Pythagore vous permettait de calculer la longueur d’un coté ou d’un angle d’un triangle rectangle sans connaître toutes les dimensions ou valeurs angulaires de ce triangle. En gros, cette équation permet de calculer une des trois longueurs grâce aux deux autres.

L’utilité de pouvoir faire des mesures indirectes grâce à une simple équation est alléchante. Les documentations de chaque appareil vous expliqueront comment utiliser cette fonction.

Fonction trapèze :

Certains appareils haut de gamme proposent cette fonction qui fonctionnent sur le même principe d’équation mathématique.

Caméra intégrée :

Il est tout à fait possible, si vous en avez les moyens, d’acheter un télémètre avec une caméra intégrée qui fera office de pointeur pour prendre vos mesures. C’est indispensable quand les dimensions que vous devez prendre son loin par exemple, afin de viser précisément là où vous le souhaitez.

Les appareils équipés de cette fonction peuvent aussi, via votre smartphone, prendre une photo de l’élément que vous souhaitez mesurer, puis, calculer tout seul la dimension de cet élément en se basant sur la photo et les données du télémètre.

Addition/Soustraction de mesures :

Lorsque vous souhaitez, par exemple, déterminer la longueur totale de plusieurs pans de mûrs, il vous suffira avec un télémètre laser de mesurer chaque longueur et d’utiliser la fonction addition pour calculer automatiquement la distance totale.

C’est le même principe avec la fonction soustraction, à part que l’appareil soustraira au lieu d’additionner.

Mesures continues :

Cette fonction permet de mesurer plusieurs distances depuis un point fixe. Mesurer en continu peut par exemple vous permettre de déterminer les irrégularités d’un mûr ou d’une paroi ou plus simplement déterminer l’équidistance d’un point entre plusieurs parois.

Mesures d’angles :

La mesure d’angle est possible sur les derniers modèles de télémètres laser. Grâce à un inclinomètre et aux algorithmes de suivi d’écartement intégrés à la machine, vous pourrez réaliser toutes sortes de calculs d’angles pour un travail de précision.

Niveau intégré :

De plus en plus de télémètres sont désormais équipés de niveaux à bulle. En effet, selon comme vous êtes positionné, et c’est surtout vrai pour les grandes longueurs, de sérieux écarts avec la réalité pourraient être constatés si vous n’êtes pas parfaitement plan ou d’aplomb.

Sauvegardes, zonage :

Il est également possible d’effectuer une sauvegarde de vos mesures par pièces, par objets ou par zones. Cela évite les plans sur papier qui certes ont des avantages mais que l’on a tendance à égarer.

Télémètres connectés :

Grâce à la fonction Bluetooth incorporée, certains télémètres haut de gamme peuvent désormais interagir avec votre smartphone. L’intérêt est de pouvoir créer automatiquement des plans et de sauvegarder vos données de mesures via une application fournie par le fabricant de l’appareil.

Les 3 meilleurs ventes en ce moment :

BOSCHModèle GLM 500, 0-50 mètres, précision garantie ISO à 1.5mm, inclinaison 360Détails et prix ->
TACKLIFEModèle S5-60, 0-60 mètres, précision à 2mmDétails et prix ->
MILESEEYModèle S2-100, 0-100 mètres, précision à 2mm, commutateur fonctions, niveaux à bullesDétails et prix ->

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.