Clé dynamométrique : à quoi sert cet outil?

Clé dynamométrique : à quoi sert cet outil?

Particulièrement utile en mécanique, la clé dynamométrique n’est pas un outil de mesure à proprement parlé, ou tout du moins pas directement. En effet, c’est un outil qui sert plutôt à effectuer une vérification un serrage en fonction d’une valeur que vous lui aurez indiquée. Néanmoins, tout bon bricoleur, mécanicien ou pas, se doit d’avoir cet ustensile dans sa boite à outils.

Intérêt d’une clé dynamométrique :

Il faut comprendre qu’en mécanique les couples de serrage d’un écrou sont une donnée importante à respecter scrupuleusement. En effet, beaucoup de pièces de moteurs sont en aluminium, matière légère mais fragile, et qu’un serrage trop violent peut entrainer une fissure. Compte tenu du prix des pièces, c’est un élément à ne pas négliger.

A contrario, un serrage trop faible peut entrainer des risques pour la sécurité, voir que certaines pièces se détachent. Là encore, vu les tarifs, c’est à éviter.

C’est pourquoi l’utilisation d’une clé dynamométrique est indispensable en mécanique. Que ce soit pour les voitures, les motos, les camions, les engins agricoles ou de chantier, les vélos, …

Prenons un exemple, lorsque vous remettez en place la culasse d’une voiture après avoir changé le joint, il va y avoir une méthode de serrage mais également un couple à respecter. Ces informations sont indiquées dans la documentation constructeur du véhicule et sont, bien souvent propres à chaque modèle. La clé dynamométrique va vous permettre d’effectuer ce serrage avec précision selon les valeurs indiquées.

Il en va de même pour les boulons, appelés aussi vis à tête hexagonale, qui possèdent une classe correspondant à un couple de serrage que vous retrouverez dans la norme ISO 898-1 dont nous mettons le lien en bas de l’article1.

Technologies de clés dynamométriques :

Autant toutes les clés dynamométriques font le même boulot, autant elles ne le font pas toutes de la même façon. Voici les modèles que vous trouverez sur le marché :

– Clé à torsion

En serrant l’écrou, la clé se tort. En fonction de son degré de torsion, il ne reste plus qu’à lire la valeur sur le rapporteur situé sur la poignée. Ce n’est pas l’outil le plus précis, et mal utilisé, vous pouvez faire des drames. Il faut vraiment être méticuleux et augmenter la force exercée petit à petit.

– Clé à cadran

Cet outil est équipé d’un cadran gradué avec une aiguille, le tout directement intégré dans le corps de la clé. Permettant ainsi de lire le couple. Ce n’est pas la clé la plus précise, encore une fois, il faut posséder un certain savoir-faire pour s’en servir correctement.

– Clé avec vernier de réglage

Très pratique à utiliser, la clé avec vernier de réglage permet de régler au préalable la force que vous souhaitez exercer. Une fois la force atteinte, le cliquet émet un « clac » vous avertissant que le couple est atteint. Ces modèles existent avec un vernier mécanique ou numérique à affichage digital.

– Clé à ressort

Quand le couple relayé par la clé atteint le réglage indiqué, la force exercée est alors identique à celle du ressort, ce qui a pour effet de donner du jeu à la clé et d’empêcher d’aller plus loin. C’est un modèle très utilisé de nos jours qui est moins perfectionné que les modèles avec vernier mais qui ne sont pas non plus au même tarif.

– Clé à poignée tournante

C’est simple, la poignée de la clé, équipée d’une graduation, tourne, permettant de régler sur la force de son choix. Une fois le bon couple atteint, la clé émet un « clic » vous indiquant d’arrêter le serrage.

–> Images et détails des modèles de clés ici

Options des clés dynamométriques

La plupart des modèles de clés possèdent des avertisseurs pour indiquer que le couple de serrage est bien atteint. Elles sont également équipées d’un cliquet et d’un carré sur lequel vous pourrez mettre des douilles.

Selon les modèles et vos besoins, il existe des clés avec un carré dans le sens longitudinal de la clé, et non perpendiculaire pour la plupart. Ce type de clé est utilisé en plomberie, on y insère des clés plates emboitables spécialement prévues à cet effet.

Pour les angles, il existe des clés de serrage angulaires munies qu’il suffit d’emboiter dans le carré d’une clé à cliquet.

Documentation

  1. Norme ISO 898-1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *